À propos


À propos
La Galerie Montfaucon a ouvert ses portes le 1er mai 2019 dans l'atelier de l'artiste Ly-Rose, dans une grange aux murs de pierre sèche et blancs, tout près de l'embarcadère de Montfaucon.
La galerie présente en permanence les œuvres de Ly-Rose ainsi que d'artistes plasticiens invités venant de tous horizons, et sélectionnés pour la qualité de leur travail et leur rapport à la nature et la protection de l'environnement.
Saint-Hilaire La Palud en Deux-Sèvres, frontalière des Charentes Maritimes et tout près de la Vendée, à 35 minutes de La Rochelle, de l'île de Ré, de l'île d'Aix...est la capitale du Marais sauvage en Marais poitevin: deuxième plus grande zone humide de France après La Camargue, Parc naturel classé grand site de France, 8200 kilomètres de canaux ombragés et d'ouvrages hydrauliques jusqu'aux vagues de l'Océan...
Promenades en barque, en canoë, des kilomètres de pistes cyclables et de randonnées pédestres, le parc ornithologique, mille choses à faire et à découvrir, jusqu'à nous, les artistes!
Nous disposons d'un grand espace. Les mesures de distanciation seront donc facilement respectées, ainsi que toutes les mesures barrière: gel hydro alcoolique à l'entrée, masque conseillé ou obligatoire... Interdiction de toucher les œuvres... Pas de vernissage officiel annoncé pour le moment, mais des aménagements "Invitations" sont à prévoir. On vous tient au courant!
PROGRAMMATION Eté 2020
Du 2 au 12 juillet 
"All deconfined series/HUMANS" Ly-Rose présente ici une mini rétrospective de son œuvre des 15 dernières années, voire plus... Des séries "Totolibobos de Belleville" à "Jazz et Musique" via "Ars Longa" jusqu'aux "Etats d'Arbres" plus contemporains... Surprises et choix volontairement éclectique à découvrir tout au long du fil  d'une tranche de vie... Venez fouiller dans les cartons et vous étonner d'un cheminement engagé.
"Peinture de l'entre-deux, de l'interstice, de la dualité, pinceau métis, techniques multiples... le travail de Ly-Rose s'organise en séries, comme autant de recherches engagées ou ludiques... Entre abstraction et figuration, lumière et opacité, glacis et empâtement, intériorité et gestualité, eau et terre, terre et ciel, légèreté et profondeur, Ly-Rose garde le fil indispensable au tissage d'une œuvre..." N. Roussot
Le travail de Ly-Rose, même lorsqu'elle peint des arbres et des vagues, nous parle toujours d'humanité. Qu'elle réinvente le souvenir de forêts disparues ou installe un fauteuil Louis XVI sur une plage déserte aux vagues démontées, c'est toujours de l'humain qu'il s'agit, de son impact négatif sur l'environnement, de ses pieds qui foulent la terre africaine en danger, mais aussi de la merveilleuse chance d'être et d'exister. La série "HUMANS" rassemble plusieurs séries: "Totolibobos de Belleville" "Pieds et fragments" "Musiques"... Six ans de vie en Afrique , la rencontre de la civilisation Dogon au Mali, le feu sacré de la vie, et toute la beauté d'un corps ou d'un visage d'ébène, ceci est "Humans".
Ly-Rose chez Singulart          Ly-Rose Site perso

Du 18 au 2 août
2 X3

Les Artistes fondateurs reviennent ensemble dans les lieux pour la deuxième fois. Ils sont 3 et présentent de nouvelles œuvres, peut-être nées pendant le confinement.
Ly-Rose Peinture Les arbres
"Mon rapport à l'arbre est très fort: arbres africains bien sur, mais aussi oliviers, chênes, pins parasols, acacias... Pour moi, ils sont les colonnes vertébrales du monde, nous racontent notre propre histoire, nous enseignent la sagesse et la verticalité.
Je travaille souvent en techniques mixtes, avec un finissage à la peinture à l'huile sur marouflage de papiers et empreintes afin de retrouver la texture de l'écorce, la nervure de la feuille, l'aspect plissé du tronc où s'enfouissent mes histoires. Ne cherchez pas à déchiffrer mes textes. Seul l'arbre peut les lire."

Jean-Luc Rivault Sculpture
«Pour extraire la quintessence du bois, j'observe, j'imagine, je respire sa veine...
J'utilise les bois régionaux: frêne, merisier, hêtre, érable, chêne... et j'affectionne tout particulièrement le noyer pour son aspect veiné et le peuplier du Poitou comme essence locale.»                                                                       

Jean-Luc sculpte le bois et fait surgir des troncs d'arbres qu'il choisit avec soin des œuvres sensibles sublimant le végétal ou l'animal, clins d’œil aussi à la forme humaine ou hymnes au corps féminin. Ébéniste de formation, et complètement amoureux du bois et de l'Arbre qu'il respecte et vénère, Jean-Luc caresse les troncs, en parcourt les veines, sublime les nœuds, en respire l'essence, ponce et patine, creuse et polit... Sous ses mains habiles, le bois devient défense d'ivoire, peau animale, dentelle... Les œuvres de Rivault se caressent de la main et du regard.
Brigitte Coulais Peinture
Brigitte Coulais, artiste niortaise, peint à l’huile et au doigt un monde fictif, personnel et coloré où se côtoient humains et végétaux. Son univers poétique peuplé de personnages et de fleurs dansant dans la matière couleur tout en séduction joyeuse à première vue, cache une douce et tendre nostalgie par rapport à la vie et au temps qui passe.


Du 15 au au 30 août
ICI ET AILLEURS

Peinture. Dessin. Gravure Ly-Rose
Sculpture Céramique V. L. Tessier
Peinture Murielle Bonniec

Ly-Rose invite deux artistes de la région parisienne sélectionnées pour la qualité de leur travail et leur sensibilité toute particulière à venir partager l'espace de la galerie et exposer leur travail.

Véronique L.Tessier
 Céramiste/ Sculpteur

«Chaque pièce est une aventure»
Ancienne élève de l’ICF, Institut de la Céramique Français à Sèvres.
«Mon travail s’articule autour du grès et de la porcelaine. Ils portent en eux toutes nos histoires. Ce sont des matériaux vivants et sensibles qui seront, suivant mes envies et les projets que je souhaite réaliser, tournés, déformés, assemblés, découpés pour créer des pièces uniques ou de petites séries. Les inspirations sont diverses, je me nourris de ce qui m’entoure, la nature y tient une grande place. Un aspect crucial de ce métier: les cuissons et les hautes températures auxquelles les pièces sont soumises, plus de 1250°C.
Les émaux que je fabrique au sein de mon atelier pour accompagner les formes créées sont l’occasion de recherches pour obtenir les effets souhaités. Dans le travail de sculpture que je mène en parallèle, formes et matières sont intimement liées. Chaque pièce est une aventure. Avec mes dernières créations et par exemple le cycle «Femmes Pressées», je cherche à transcrire le mouvement, la légèreté mais aussi libérer des émotions, une intemporalité . C’est avec la porcelaine additionnée de quelques grammes de cellulose pour en repousser les limites que j’ai obtenu cette liberté de création. Ces silhouettes intemporelles deviennent autonomes, s’offrent au regard, fières d’être simplement uniques.»

Murielle Bonniec
Le Langage des Fleurs


«Limites, intégrité psychique et physique, véracité du vivant, des sensations, fiabilité de la mémoire et de l’impact de ses traces sont au travail lorsque je peins.Le procédé de travail est comme un écho lointain aux principes de la peinture chinoise.

Je débute par un fond à l'huile en aplat souvent uni qui accorde aux sensations.
Un fond vide, projection de l'état mental initiant la création, qui va créer un espace de transformation et d'intériorisation.
«Le Vide est agissant, dynamique, espace nécessaire aux transformations, le lieu où le Plein
peut se réaliser» François Cheng
La seconde étape est fortement gestuelle, et les médiums utilisés très fluides. Accidents, évènements aléatoires viennent alors s’associer à l’intention de base. Il faut ainsi composer avec le hasard et l’inattendu.
La nature, les représentations florales en particulier sont à la fois l'expression de la fragilité des sentiments, des relations humaines et un éloge à l'élan vital .»

Ly-Rose

« planté dans la terre par ses racines, planté dans les astres par ses branchages, l'arbre est le chemin de l'échange entre les étoiles et nous.» Antoine de Saint-Exupéry
Des couches qui se superposent sur la toile comme les strates de la terre et les palpitations empilées des histoires de l'humanité, des transparences lumineuses, des empâtements solides, des bouillonnements, la tempête et le calme, l'arbre et l'eau, l'ordre et le chaos... Ly-Rose capture, raconte, s'interroge et superpose les moments et les regards. Depuis 30 ans, inlassablement, de séries en séries, sa peinture, forte, sensuelle et profonde recherche et montre un monde, son monde, le sublime, le fouille, le questionne, traque l'indicible, et plonge le spectateur dans l'intime et l'universel à la fois.
Nicolas Roussot

«Mon rapport à l'arbre est très fort: arbres africains bien sur, mais aussi oliviers, chênes, pins parasols, acacias... Pour moi, ils sont les colonnes vertébrales du monde, nous racontent notre propre histoire, nous enseignent la sagesse et la verticalité.
Je travaille souvent en techniques mixtes, d'abord une grisaille à l'acrylique avec un finissage à la peinture à l'huile sur marouflage de papiers et empreintes afin de retrouver la texture de l'écorce, la nervure de la feuille, l'aspect plissé du tronc où s'enfouissent mes histoires. J'aime écrire dans la peinture: pensées du moment, incantations, prières à l'univers, messages au Cosmos. Ce rituel personnel de «mots pliés» ( Expliquer vient du latin Explicare, déplier, déployer, mes mots ne sont donc dépliés) marque souvent l'achèvement d'une toile. Ne cherchez pas à déchiffrer mes textes. Seul l'arbre peut les lire.»



CE SITE A ÉTÉ CONSTRUIT EN UTILISANT